La Rentrée Littéraire d’hiver se profile sur NetGalley …

Originally posted on Le blog NetGalley:
Et si le temps des fêtes de fin d’année était également le moment de vous plonger en avant-première dans les livres de la rentrée littéraire d’hiver 2018 ? Amis libraires, bibliothécaires, journalistes, blogueurs littéraires les services presse numériques disponibles sur le catalogue NetGalley n’attendent que vous ! Inscrivez-vous gratuitement, découvrez…

Hâte-toi de vivre!

Après des mois d’écriture, des semaines de relecture et de corrections, du stress, de la joie, des doutes, de l’euphorie, des éclats de rire, de la mélancolie, des émotions indescriptibles… Le voilà. Les voilà. Léo, Juju et Louise sont prêts à vous rencontrer. Ils ont hâte, ils ont peur mais ils sont surtout excités à … Lire la suite Hâte-toi de vivre!

Ce n’est rien

  Entre un roman en cours, un autre en corrections, des articles à rédiger, des illustrations en attente, je me suis dit qu’il serait sympa de faire une pause, parfois, et de déposer une nouvelle par ici. Généralement, on essaiera de se marrer ensemble. Et parfois, ce sera hyper déprimant, mais pas souvent, c’est promis. … Lire la suite Ce n’est rien

Hey Man

    Oui je m’adresse à toi. J’ai une question à te poser aujourd’hui. Parce que franchement, tu me mets un peu dans l’embarras. Que vais-je dire à mes filles? Lorsqu’elles seront en âge de me demander ce qu’on a bien pu faire pour mériter un tel retour en arrière, je répondrai quoi? Peut-être qu’on … Lire la suite Hey Man

Bye 2016

Je ne sais pas si tu as prévu la soirée du siècle demain soir ou si tu vas t’installer en pyjama polaire et chaussettes trouées sur ton canap, mais toujours est-il qu’il faudra tout de même refermer le chapitre 2016. Ça me rend toujours tristoune moi, le 31 décembre, je ne peux trop te dire … Lire la suite Bye 2016

Concon

  Je voulais te parler d’hier. Il aura suffit d’une page dans le journal pour que ça parte en vrille et que tu fasses disjoncter mon portable. T’es un grand déglingo en fait! Tu me fais penser à Concon, mon poisson. Non, non, ne pars pas, c’est un compliment, avec jet de confettis et pluie … Lire la suite Concon

Les branleurs

  Je m’adresse aujourd’hui à toi, le jeune homme à la cravate. Toi qui te permets de nous traiter de branleurs. Parce que je commence en avoir sérieusement marre de devoir me justifier, parce que je ne supporte plus tes préjugés et ta condescendance, laisse-moi t’expliquer un peu ce que nous faisons, nous les branleurs. … Lire la suite Les branleurs